Oublie le marketing

Tu n’aimes pas le marketing.

Ou du moins, tu n’aimes pas la connotation que ce mot a.

Oublions-le pour un moment.

À la place, prends un moment et pense à ce que tu es en train de créer.

Puis, imagine-toi en parler de manière décontractée à un/une sympathique inconnu(e).

Que veux-tu que cette personne sache sur cette création ?

Ne retiens rien.
Ne polis pas tes mots.
N’essaie pas de convaincre.
Laisse ta passion pour ta création s’exprimer.

Dis tout.

Écris tout.

Raconte comment tu es arrivé là où tu es et comment ce cheminement a forgé la professionnelle que tu es aujourd’hui.

Raconte-lui comment tu peux aider et pourquoi c’est important que tu le fasses.

Puis montre-lui comment une vie peut s’améliorer grâce à ce que tu as créé.

Tu viens de faire du marketing. 

Ce/Cette sympathique inconnu(e), c’est ton audience.

Ton audience, que la professionnelle que tu es peut aider.

Le marketing n’a besoin de n’être que de la promotion et des pitchs.

Le marketing peut être une conversation honnête entre 2 personnes qui ont besoin l’une de l’autre.

Le marketing peut être la voix d’une passionnée pour son travail.

Ce marketing-là, je l’aime.

Je vois chacune de mes offres comme une création née de ma passion de t’aider.

Mon marketing, c’est l’écrin qui me permet de te présenter mon œuvre.

Et penser à mon travail, et à mon marketing, dans ces termes-là, me permet d’honorer et de respecter qui je suis.

Ce que tu fais, ce que tu crées, ce que tu es sont importants.

Ne réduis pas ton impact parce que le marketing te dégoûte.

Change ta perspective du marketing.

La Quotidienne Privée**


Je suis une slowpreneuse qui a construit un business rentable, durable et serein.

Si ça te parle, j’ai hâte de connecter avec toi !

- Rim
**Strictement réservé aux membres.
 
Rejoins La Quotidienne